Simulation impôts

Vous pouvez procéder à une simulation d’impôt via le simulateur officiel mis en ligne par l’administration fiscale depuis le début de l’année.
Le simulateur permet d’évaluer le montant de l’impôt prélevé à la source.
Le simulateur officiel est entièrement anonyme, et ne constitue pas une déclaration de revenus.
A part le simulateur officiel, il existe plusieurs simulateurs d’impôt consultables gratuitement en ligne.

Le simulateur d’impôt 2019

Si vous souhaitez faire une simulation de votre impôt sur le revenu, sachez qu’il existe un simulateur officiel et gratuit mis en ligne par l’administration fiscale. L’usage d’un tel outil peut vous aider à évaluer la viabilité de votre investissement locatif, par exemple.

Nous rappelons toutefois que depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement de l’impôt à la source est appliqué, ce qui fait que l’année 2018 est une année blanche fiscale. Grâce au CIMR, seul les revenus non-courants et les revenus exceptionnels de 2018 seront imposés.

Le simulateur 2019 d’impôt sur le revenu est accessible depuis le début de l’année 2019. Ce simulateur prend en compte les changements mis en place par la loi de finances pour 2019, tels que le barème de l’impôt.

Le fonctionnement du simulateur des impôts dépendra entièrement des informations que vous fournirez en ligne, notamment celles qui concernent votre état civil. Le simulateur est anonyme, et ces informations permettront la détermination du nombre de parts fiscales de votre quotient familial.

Vous pouvez choisir entre le modèle simplifié et le modèle complet pour le simulateur. Le modèle simplifié vous est conseillé si vous ne déclarez que vos salaires ou une pension alimentaire. Le simulateur complet est requis pour les différentes déclarations complémentaires.

Informations à fournir pour le simulateur d’impôts

Sachez que sur le simulateur officiel d’impôt, vous pouvez évaluer votre impôt sur le revenu, mais également votre taxe d’habitation ou encore le montant du prélèvement à la source de votre impôt. Le simulateur permet par ailleurs de déterminer l’impôt avant les crédits d’impôt et les réductions, ainsi que le taux moyen d’imposition.

Pour la simulation du calcul de l’impôt sur le revenu, vous devez donner des informations précises sur votre état civil (situation familiale, nombre de parts du foyer fiscal, lieu de résidence principale, etc.).

Vous devrez ensuite remplir les informations concernant vos revenus et vos charges, qui permettront de déterminer votre revenu imposable.

Les revenus sont notamment les revenus d’activité, les allocations chômage et les pensions, qui constituent votre revenu annuel net imposable. Vous donnerez également le montant des frais annuels réels déductibles.

Vous devez fournir le montant des revenus imposables tels que les revenus de placements financiers (investissement immobilier, assurance vie…), entre autres.

Vous remplirez les informations sur les charges déductibles, à savoir la CSG, les pensions alimentaires, etc.

Avant de procéder au calcul, vous insérez le montant des réductions d’impôt, par exemple une réduction d’impôt par la loi Pinel, ainsi que le montant des crédits d’impôt dont vous disposez.

Simulateurs d’impôt et déclarations de revenus

Il convient de souligner que le simulateur d’impôt officiel n’est en aucun cas une déclaration de revenus. Le traitement des données se fait de manière anonyme, et seulement en fonction des informations données par le contribuable.

Le simulateur d’impôt est un outil qui vous permet d’évaluer votre imposition, mais n’est pas une déclaration officielle des revenus. Contrairement à la déclaration des revenus, une simulation ne permettra pas de déterminer le revenu fiscal de référence, par exemple.

A titre de rappel, le revenu fiscal de référence prend en compte tous les revenus des ménages, imposables ou non imposables. Il permet entre autres d’évaluer si le contribuable peut bénéficier de certaines aides sociales ou avantages fiscaux. Son calcul est automatiquement fait par l’administration fiscale.

Il existe plusieurs simulateurs d’impôt disponibles en ligne, qui pourront réaliser le calcul de votre impôt. Il est vous est ainsi possible de tester plusieurs simulateurs (que vous trouverez assez facilement) et de comparer ensuite les résultats.

Si vous disposez d’un avantage fiscal, comme une défiscalisation en loi Pinel ou d’un crédit d’impôt, n’oubliez pas d’insérer le montant de la réduction dans la case qui y est destinée. Nous rappelons également les revenus d’un contrat d’assurance-vie ne sont pas imposables tant qu’il n’y a pas eu de retrait.

FAQ

Les prestations sociales et familiales sont exonérées d’impôt sur le revenu, c’est pourquoi il n’est pas nécessaire de les déclarer. Toutefois, un plafonnement est à prendre en compte, et la déclaration de la somme excédante doit se faire en cas de dépassement de ce plafonnement.