Scpi

La SCPI œuvre principalement dans le domaine de l’immobilier.
La SCPI offre d’importants rendements à chaque investisseur.
Le rendement dépendra de l’investissement réaliser.

Définition et principe

Aussi connue sous l’appellation de « Pierre Papier », la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une sorte d’assurance vie contrôlé par des investisseurs appartenant aux sociétés civiles. Elle œuvre dans la constitution et la gestion de patrimoine immobilier locatif. Les membres de la SCPI sont alors considérés comme des sociétés de gestion de patrimoine immobilier. Cela concerne les bureaux ainsi que les commerces et les habitations engager dans un investissement immobilier. Chaque investisseur profitera des retours sur les gains des parts de SCPI.

Notons que la SCPI permet de faire un investissement sur de nombreux actifs immobiliers. Toutefois, l’apport doit être limité. En outre, une société de gestion sera mise en place pour gérer les revenus fonciers des investisseurs. La SCPI est parfaitement accessible à tout le monde. Ajouter à cela, un investisseur peut vendre ses parts à tout moment. Cette société civile permet alors de se lancer dans le marché de l’immobilier d’entreprise et avoir une meilleure assurance vie.

Soulignons que la SCPI peut s’étendre sur plusieurs domaines. On peut alors parler de SCPI à crédit, de SCPI fiscale, mais aussi de SCPI Pinel.

Fonctionnement de la SCPI

Certes, la SCPI peut être considérée comme marché secondaire dans certains moments. Par contre, le fait d’être géré par des spécialistes garantira un important rendement à chaque investisseur. Pour fonctionner correctement, la SCPI collecte les fonds auprès des investisseurs tout en étudiant les actifs immobiliers à faire louer. Elle choisit aussi les locataires tout en assurant la réalisation de tous les travaux nécessaires dans chaque logement. Dans ce cas, l’investisseur n’aura pas à se soucier de quoi que ce soit même s’il ne dispose que d’une nue-propriété.

D’un autre côté, la société de gestion devra être rémunérée à partir des frais de souscription ainsi que les frais de gestion annuelle des autres membres. Le taux prélever sur les frais de souscription est de 8 à 12 %. L’investisseur devra le payer au début de son activité. Pour les frais de gestion annuels, le taux n’est que de 0,5 à 1 %. Le but est que les investisseurs puissent profiter des avantages financiers et fiscaux durant pour les investissements réalisés.

Sachant qu’un investisseur devient automatiquement copropriétaire dans un patrimoine immobilier mise en location. Il pourra profiter pleinement des avantages liés à son activité. Dans ce cas, il percevra une part sur les loyers dont la distribution se fait sous forme de dividende chaque trimestre. Toutefois, son gain dépendra des parts qu’il investit dans l’activité.

Découvrez également nos autres articles :

Le rendement d’un investissement en SCPI

Malgré les efforts réaliser par les sociétés de gestion, il faut admettre que le rendement moyen sur la SCPI est difficile à prévoir. Effectivement, certaines sociétés de gestion ont accusé des baisses ces dernières années tandis que d’autres ont connus des augmentations. Une situation qui ne décourage pas pour autant les investisseurs qui augmentent chaque année.

Par contre, comprenez bien que les SCPI se doivent de prendre en compte des sommes plus importantes chaque année d’exercice. Cela pousse alors les sociétés de gestion à faire des investissements dans des biens plus onéreux. Le souci est que les loyers ne peuvent pas être augmentés brusquement au risque de faire fuir la clientèle. Avec les temps qui courent, les locataires commencent à se résigner sur les logements moins coûteux dans le but de faire plus d’économies.

Les plus-values de cession réalisée pendant une vente d’actif seront distribuées avec les membres. Les plus-values sont aussi possibles au cas où un investisseur déciderait de céder ses parts de SCPI. Il suffit que cette dernière prenne de la valeur et tout ira bien. Le dernier avantage concerne la fiscalité à condition que le fond immobilier concerne vraiment certains biens immobiliers.

Les investisseurs en SCPI sont aussi protégés par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) afin qu’ils puissent faire un investissement lucratif. Cela peut alors concerner l’octroi des agréments ainsi que le contrôle des sociétés de gestion, mais aussi le contrôle de la valeur d’expertise.

FAQ

De nos jours, vous aurez le choix entre une SCPI de rendement, une SCPI de plus-value, une SCPI Malraux et une SCPI Pinel.

Effectivement, chaque investisseur aura droits à des réductions d’impôt sur les activités réaliser dans une SCPI. Il suffit de suivre les procédures légales et vous n’aurez aucun souci à vous faire.