Prime économie énergie poêle à bois

La rénovation du système de chauffage par les poêles à bois permet de bénéficier de la prime énergie. Elle est cumulable avec d’autres aides liées à la transition énergétique

Les poêles à bois sont des appareils de chauffage éligibles aux aides pour la rénovation énergétiques dont la « prime énergie ». Voici les avantages :
Proin tempus vulputate urna. Mauris bibendum tempus nibh, et pulvinar erat faucibus at. Aenean ut tincidunt est. Phasellus congue suscipit est lobortis bibendum. Cras odio eros, efficitur et nulla sed, pellentesque tincidunt felis. Praesent lobortis magna ut justo faucibus, semper feugiat nisi interdum. Nunc a consequat massa, at iaculis enim. Integer ac diam at urna aliquet maximus. Etiam a augue finibus, feugiat arcu id, gravida dui.
Participer à la transition énergétique pour pas cher
Installer une poêle à bois un bon investissement
Profiter de la TVA réduite
Economiser de l’énergie

La conjoncture est propice pour effectuer des travaux d’amélioration dans votre résidence. En effet, en plus de bénéficier d’un confort exceptionnel, vous pourrez aussi profiter de ce que l’on appelle le “crédit d’impôt“. C’est une forme de réduction fiscale que l’Etat met à votre disposition afin d’inciter les contribuables à protéger l’environnement. Outre ce crédit, il existe également d’autres types d’allègements fiscaux, comme la “prime énergie”, par exemple. Pour en savoir plus sur ces dispositifs d’allègement fiscal, comme les conditions à respecter pour en bénéficier, consultez notre article :  norme isolation fenetre pour credit impot.

Guide de la
Loi pinel
investir dans l’immobilier
Télécharger

Rénovation énergétique et aides sociales : ce qu’il faut savoir !

Les travaux d’économie d’énergie concernent différents équipements visant le confort dans une maison, comme le système de chauffage, par exemple. La transition écologique inclut dans les travaux de rénovation énergétique credit d’impot, l’installation du poêle à bois.

Cet appareil de chauffage est éligible parmi la liste des dispositifs profitant de ces subventions de l’Etat. Parmi elles, on peut notamment citer celles de l’ANAH, de l’éco PTZ, du crédit d’impôt… Ces aides sont cumulables avec la « prime énergie ».

Avec le programme des certificats d’économie d’énergie (CEE ou C2E), les fournisseurs sont amenés à réaliser de grandes économies énergétiques. Ils promeuvent des travaux d’économies d’énergie auprès des propriétaires et bénéficient, à leur tour, d’aides de l’Etat.

Les travaux de rénovation débouchent sur une économie d’énergie mesurable par rapport au nombre de kWh CUMAC convenu dans le contrat établi entre ces fournisseurs et les investisseurs. Au respect des différentes conditions imposées, la « prime énergie » sera remise au propriétaire. Les poêles à bois figurent dans ce programme. En effet, ces appareils de chauffage ont la propriété de réduire la consommation d’énergie.

Pour tout savoir sur les travaux de rénovation énergétique permettant de bénéficier d’un crédit impôt, consultez également notre article : crédit d’impôt.

Economies d’énergie et poêles à bois : ce qu’il faut savoir !

Les poêles à bois peuvent prétendre aux certificats d’économies d’énergie mais elles doivent remplir les conditions suivantes :

  • rendement énergétique d’au moins 70%,
  • émissions de monoxydes de carbones de moins de 0,3%,
  • installation effectuée par un expert qualifié qui maitrise le processus des CEE en kWh CUMAC

Sans ces conditions, l’investisseur achetant un poêle à bois ne pourra pas bénéficier des avantages promis via les crédits d’impôts.

Reçevez le
Guide offert
et votre simulation

La « prime énergie » et les autres aides

Les travaux d’installation des poêles à bois bénéficient des mêmes avantages que les travaux d’isolation thermique et d’isolation des murs. La « prime énergie » donne accès aux aides de l’ANAH, aux exonérations sur l’impôt de transition dont la TVA à taux réduit.

Les poêles à bois rivalisent avec les chaudières à condensation. Ils marient la rénovation énergétique avec l’esthétique de l’intérieur-maison. En d’autres termes, investir dans ces équipements vous rendront assurément gagnant.

FAQ

C’est un crédit pour la rénovation énergétique. Il va de 10 000 euros à 30 000 euros. Durée maximum : 15 ans

Le crédit d’impôt pour installer un poêle à vois est d’environ 30% du coût des travaux

Nos autres articles peuvent également vous intéresser :