Peut-on bénéficier du crédit d’impôt si on est pas imposable

Le crédit d'impôt est un mécanisme fiscal, commençant à gagner de terrain, se traduisant en une mesure de soutien à une action de développement durable, notamment dans une habitation principale : comment déclarer un crédit d’impôt porte d’entrée. Mais pour pouvoir y participer, il faut savoir les bénéficiaires.

Le crédit d’impôt pour une réduction d’impôt et un remboursement des excédents.
Le crédit d'impôt peut s'appliquer à la fois aux personnes non-imposables et imposables, sous certaines conditions.
Le CITE permet de déduire une certaine partie des dépenses effectuées pour des travaux d'amélioration énergétique.

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est une mesure qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu, par le biais d’un remboursement. Il a été instauré afin d’encourager les personnes à investir dans des secteurs d’activité particuliers. Concrètement, il donne la possibilité de réduire l’impôt à payer, ou de percevoir un remboursement du service des impôts, en cas d’excédent. C’est-à-dire, si l’impôt dû par le contribuable est inférieur au crédit d’impôt dont il bénéficie, l’administration fiscale lui reverse la différence : crédit d’impôt .

Les secteurs d’activité

Les crédits d’impôt concernent, notamment les :

  • primes pour l’emploi.
  • frais de nourrice pour les enfants de moins de 6 ans.
  • emplois à domicile, comme, entre, autres, les petits travaux de jardinage, ménage, entretien de la maison, soutien scolaire à domicile, d’un salarié à domicile.
  • frais d’accompagnement de personnes âgées ou handicapées à l’extérieur, sous certaines conditions.
  • versements des cotisations syndicales.

Les bénéficiaires

À la différence d’une réduction d’impôt, le crédit d’impôt peut s’appliquer, à la fois, aux personnes non-imposables et aux personnes imposables. Pratiquement, si le contribuable n’est pas imposable, le Trésor Public lui reverse l’intégralité du crédit d’impôt, soit par un chèque de l’Etat soit par virement bancaire, auquel il a droit, après sa déclaration d’impôts. En outre, le domicile fiscal, du contribuable, doit être situé en France, pour pouvoir prétendre au crédit d’impôt, de même que ses activités professionnelles. Et il faut qu’il soit, également, locataire, occupant à titre gratuit, ou propriétaire occupant, en tant que résidence principale. Seuls les propriétaires bailleurs qui sont exclus du crédit d’impôt.

À noter que pour bénéficier du crédit d’impôt les dépenses devront être réglées avant le 31 décembre 2019. En effet, si le contribuable paie en plusieurs fois, dans ce cas, il faut qu’il règle toutes ses échéances avant le 31 décembre 2019.

FAQ

Le CITE, ou le crédit d’impôt transition énergétique, est un dispositif fiscal destiné à inciter les propriétaires, comme les locataires, à effectuer des dépenses d’amélioration énergétiques dans leur habitation principale. Le taux de ce crédit d’impôt est de 30 %. Il se renouvelle par tranches de 5 ans.

À voir également sur :