Payer moins d’impôts

Payer moins d’impôts, c’est le rêve de tous les contribuables. En effet, il n'y a pas de mal à se faire du bien au portefeuille. D’ailleurs, c’est une action tout à fait réalisable, en utilisant des outils de défiscalisation.

C’est possible de payer moins d’impôts, par déduction ou réduction, via des dispositifs de défiscalisation.
Déduction par des abattements forfaitaires, ou des plans d’épargne.
Réduction par des dispositifs de défiscalisation et financier.

En baissant son revenu imposable

Tous les contribuables peuvent, dans certaines circonstances, réduire leurs revenus imposables.

Déduction des frais professionnels

La plupart des salariés utilisent déjà l’abattement forfaitaire de 10 %, pour les frais. Mais également, dans certaines circonstances, il peut être plus avantageux de déduire ses frais réels, comme les frais de déplacement, de repas, voire de documentation, ou de logement.

Plan d’épargne-retraite

Les versements effectués sur un plan d’épargne-retraite populaire sont déductibles du revenu imposable. Dans la limite d’un certain plafond. Mais ce dernier est relativement élevé, puisqu’il est égal à 10 % des revenus professionnels, eux-mêmes pris dans la limite de huit fois le plafond annuel de la sécurité sociale.

Via l’immobilier

Dans le domaine de l’investissement locatif, les dispositifs légaux sont particulièrement nombreux et en constante évolution. En effet, parmi les multiples dispositions de défiscalisation immobilière, on distingue trois grands cas de figure.

La loi Pinel

En remplaçant la loi Duflot, ce dispositif Pinel permet d’obtenir une réduction d’impôts selon l’investissement choisi. Le bien doit être aux normes BBC et être loué entre six à douze ans. La réduction d’impôts varie alors de 12 à 21 % tous les ans pendant la durée de location du logement, pour un investissement maximum de 300 000 € sur deux logements, par an.

La loi Bouvard

Elle est considérée comme l’équivalent de la loi Pinel, mais le logement sera alors meublé. Elle permet d’obtenir un abattement de 11 % du prix de revient, et la possibilité de récupérer la TVA à 20 % sur les achats effectués pour le logement.

En outre, pour les propriétaires d’un logement ancien, il est souvent avantageux de lancer une opération de rénovation. En effet, tout contribuable procédant à des travaux éligibles dans sa résidence principale peut obtenir des crédits d’impôts, ou créer un déficit foncier.

Sans passer par l’immobilier

Pour diminuer l’impôt sur le revenu sans passer par l’immobilier, les investisseurs disposent plusieurs options.

Le PERP

C’est un plan d’épargne-retraite populaire, comme l’assurance-vie, il est côté comme un placement sans risque, permettant de préparer la retraite.

Les FCPI et FIP

Ils permettent d’avoir une réduction d’impôts de 18 % du montant placé.

Les SOFICA

Les Sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel permettent d’investir dans le domaine du cinéma et ouvrent droit à une réduction d’impôt de 48 %.

FAQ

Le quotient familial, c’est la division des revenus déclarés par le nombre de parts fiscales. En effet, plus il y a de personnes à charge, plus sa déduction d’impôt est élevée.