Loi pinel comment cela fonctionne

Un investissement immobilier en loi Pinel doit se faire sous certaines conditions. Le logement acquis doit être neuf ou en VEFA, et être situé en zone éligible.
La location doit respecter les plafonds de loyers et les plafonds de ressources des locataires qui ont été mis en place par la loi Pinel. Ces plafonnements sont variables et dépendent du zonage du logement en question.
La réduction d’impôt en loi Pinel varie selon l’engagement de location de six ans, neuf ans, ou douze ans. Cette réduction est de 12 pour une location de six ans, 18% pour une location de neuf ans et 21% pour une location de 12 ans.
La loi Pinel permet aujourd’hui d’investir dans l’ancien pour contribuer à la rénovation des immeubles dégradés en centre-ville.
Les réductions fiscales sont les mêmes que pour le Pinel neuf, mais l’investissement doit se faire sous certaines conditions.

Logements neufs, logement Pinel, dispositif, foyer fiscal, consultez notre article : comment louer avec la loi Pinel ?

Rappel sur l’investissement Pinel

La loi Pinel est un dispositif qui vise à inciter les particuliers à investir dans l’immobilier locatif. Le principal objectif de cette loi est ainsi la favorisation des investissements dans immobilier à travers des avantages fiscaux. Pour ce faire, l’investissement Pinel ouvre droit à des réductions de l’impôt sur le revenu selon la période d’engagement de location.

Succédant à la loi Duflot, le dispositif Pinel présente également d’autres avantages que l’allègement fiscal, notamment la possibilité à l’investisseur de louer à des descendants et ascendants, qui toutefois, ne doivent pas faire partie du même foyer fiscal que l’investisseur.

Vous pouvez par ailleurs consulter les différents articles de Guy Hoquet Immobilier traitant sur les spécifiés de la loi Pinel pour plus d’informations sur votre localité.

Investissement immobilier, logements neufs, 1er janvier, dispositif, consultez également notre article : qu’est ce que la loi Pinel ?

Comment investir en Pinel ?

Un investissement immobilier en Pinel doit répondre à des conditions bien précises.  Tout d’abord, le contribuable devra investir dans des logements neufs ou état futur d’achèvement, sauf s’il souhaite investir avec la loi Pinel ancien.

Mis à part le logement Pinel, il faut également prendre en compte les zones éligibles au dispositif. Ces zones sont notamment les zones A, A bis et B1. Depuis le 1er janvier 2018, les zones B2 et C ne peuvent plus prétendre à la loi Pinel. Par ailleurs, la location Doit être vide, et le locataire doit occuper les lieux en tant que résidence principale.

Des plafonds de loyers sont à respecter selon le zonage, mais également des plafonds de ressources pour les locataires. Pour en savoir plus sur ces plafonds, vous pouvez vous renseigner sur le site de Guy Hochet de votre ville.

Avantages et inconvénients d’un investissement Pinel

Nous avons déjà vu que le dispositif Pinel offrait une réduction d’impôt considérable, variant selon l’engagement de location. Cette réduction varie de 12, 18 ou 21% selon un engagement de 6, 9 ou 12 ans. Cela implique ainsi d’importantes économies pour l’investisseur.

D’autre part, la loi Pinel permet d’acquérir ou de diversifier un patrimoine immobilier, tout en percevant les revenus fonciers issus de la location. Notez également que les Sociétés Civiles de Placements Immobiliers ou SCPI peuvent acquérir en Pinel.

Il faut toutefois prendre en compte que les revenus fonciers que vous percevrez viendront s’ajouter à votre revenu imposable, ce qui peut avoir un impact assez conséquent sur votre imposition après quelques années.

Vous devez ainsi analyser tous les paramètres avant de vous lancer dans un investissement en Pinel. Vous devez être attentif à ce qui concerne l’imposition de vos revenus fonciers, l’évolution des loyers, les différentes charges, etc. Cela vous permettra de réaliser un état des lieux si vous souhaitez vous lancer, mais également d’avoir une perspective à long terme sur les impacts de l’investissement.

FAQ

La loi Pinel ancien est un amendement de la loi Pinel qui permet d’investir dans l’ancien, à condition de réaliser des travaux de rénovation du bien, et le mettre en location par la suite. Les articles Guy Hochet vous offrent plusieurs informations sur les différents types d’investissements immobiliers. Vous pouvez suivre l’actualité de notre réseau en vous abonnant à la newsletter.

Nos autres articles peuvent également vous intéresser :