Loi pinel avis

La loi Pinel est régie sous des conditions strictes à commencer par le plafonnement des loyers et des ressources locataires.
Mais, vous savez bien investir, ce n’est pas obstacle, d’autant que l’avantage fiscal est important par rapport celui de la loi Duflot, son prédécesseur.

Résidence principale, foyer fiscal, logements neufs, impôt sur le revenu, investissement Pinel, consultez notre article : tout savoir sur la loi Pinel !

Quel est l’objectif attendu avec la loi Pinel ?

Tout d’abord, la loi Pinel a été mise en place par le ministre du Logement Sylvia Pinel en septembre 2014 ; elle remplace la loi Duflot. C’est un dispositif qui offre un avantage fiscal, allant jusqu’à 21 % du prix d’investissement. Il s’adresse aux particuliers qui investissent dans des logements neufs pour une location à titre de résidence principale.

Ce dispositif a pour but d’encourager et maintenir le secteur de construction afin de combler les zones qui nécessitent de nouvelles constructions. Elle pourra aussi satisfaire les personnes dans les classes modestes par le biais du plafonnement des ressources locataires et des loyers par zone éligible. De ce fait, la défiscalisation Pinel a été instaurée afin d’éviter la crise de logement en France.

La mise en œuvre du dispositif Pinel permet d’aider de nombreuses personnes à la recherche d’un logement à titre de résidence principale, mais qui a du mal à le trouver.

Logements neufs, résidence principale, foyer fiscal, dispositif, consultez notre article : qu’est ce que la loi Pinel ?

Les conditions à remplir pour être éligible

Il est normal de respecter des conditions pour être éligible à la loi Pinel. Ces conditions se résument ainsi :

  • Le bien immobilier doit être construit suivant la norme RT 2012 ou Label BBC ;
  • Il est impératif que le logement soit neuf et conforme à la réglementation thermique ;
  • Le bien doit disposer d’une adresse dans les zones éligibles : zones A, A bis, B1. Ces zones permettent de répartir et d’identifier les communes qui offrent des marchés immobiliers intéressants ;
  • Le respect des plafonds de loyer définit par la loi tout le 1er janvier de l’année en cours ;
  • Le respect du plafonnement des ressources locataires, compte tenu de leur situation familiale ;
  • La durée de la mise en location de 6 ans et 9 ans, et ce à titre de résidence principale ;
  • La mise en location non meublée du bien dans les 12 mois après l’acquisition du bien.

Comment réussir l’investissement Pinel ?

En matière d’investissement immobilier, il y a toujours un risque à prendre. Mais grâce à la loi Pinel les investisseurs n’auront que de l’avantage et même une réduction d’impôt sur le revenu. S’investir avec le dispositif Pinel, c’est avant tout se construire un patrimoine et se préparer à la retraire sans oublier une assurance vie.

Pour ce faire, il est primordial de faire un emprunt pour l’acquisition du bien immobilier. Cependant, l’achat en cash est faisable, mais cela risque de diminuer la rentabilité de l’investissement Pinel. L’emplacement est vraiment important, alors il est nécessaire de bien choisir le lieu en fonction de la potentialité de développement de la ville : c’est-à-dire à proximité des transports en commun, commerces, écoles, etc.

La vérification du prix de loyer est incontournable pour assurer une meilleure rentabilité. Privilégiez un logement Pinel de petite surface. Ainsi, vous pourrez trouver des locataires en un rien de temps. Durant le contrat du bail, il est impératif de se focaliser sur les garanties de loyer impayé en guise de sécurité.

FAQ

Comme tous les investissements locatifs, le choix de la ville à investir en loi Pinel dépend de la croissance démographique et la situation financière des habitants. Compte tenu de cela, la zone A bis est la plus adéquate.

Nos autres articles peuvent également vous aider :