L’investissement locatif est-il rentable

Actuellement, l’investissement locatif est l’un des placements les plus prisés. Il est à la fois sans risque, rentable et reste une valeur sûre dans le temps.

L’investissement locatif attire un bon nombre d’investisseurs.
Il s’agit d’une activité rentable qui génère une source de revenus continuelle.
Il faut choisir un bon emplacement et le type de logement qu’on va faire louer.

L’investissement locatif est-il rentable ?

 L’investissement immobilier locatif se présente comme le placement idéal et sans risque. C’est une activité très courue par les Français. En effet, en plus d’être une source de revenus, il permet de constituer un patrimoine immobilier sur le long terme. Seulement, il faut bien déterminer quel est le meilleur investissement locatif pour ne pas se faire ruiner.

Les avantages de l’investissement locatif

 Investir dans un immobilier locatif consiste à acheter pour louer un logement afin de bénéficier des avantages fiscaux et de générer des revenus complémentaires. En effet, la loi Pinel autorise le bailleur à déduire une partie du montant du bien acheté. En contrepartie, ce dernier doit s’engager à louer le bien pendant une durée d’au moins 9 ans en tant que résidence principale.

L’investissement locatif offre un certain nombre d’avantages. En premier lieu, l’investisseur a la possibilité de s’assurer un revenu pour l’avenir en complément de sa retraite grâce aux revenus locatifs. Ensuite, à l’issue de la période de location obligatoire, il a la possibilité d’habiter le logement. Cependant, pour que l’investissement soit intéressant, il faut s’assurer que le prêt immobilier soit bien remboursé avant la fin de la vie active. Il est aussi nécessaire de souscrire à une assurance vie pour s’assurer que le bien sera transmis de manière à être bénéfique pour ses descendants.  Il est également possible d’attribuer le logement à ses proches avec un loyer modeste. De cette manière, ils pourront se loger convenablement. L’investissement immobilier locatif est un moyen qui permet de se constituer un patrimoine à long terme.

L’investissement locatif est aussi une bonne alternative pour bénéficier d’une réduction les impôts. Cela grâce aux différents dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel par exemple. Les loyers perçus d’un bien Pinel vont dans la catégorie des revenus fonciers. Ainsi, ils font l’objet de revenu imposable. Par ailleurs, en cas de déficit foncier, l’investisseur peut bénéficier d’une exonération d’impôts.

Les meilleurs rendements locatifs

 La rentabilité brute de l’investissement immobilier locatif varie souvent de 2 à 7%. Pour connaître quel est le meilleur rendement locatif, il y a des critères qui doivent être pris en compte. En effet, la performance dépend du type du logement, notamment de sa taille et de son emplacement.

  • Les studios et les T1 : ce sont de petites surfaces qui rapportent plus que les grands mètres carrés. Cependant, les locataires changent le plus souvent. De ce fait, un turn-over implique davantage les vacances locatives ainsi qu’une remise en état fréquent. Ce qui aurait plus d’impact sur le rendement locatif. Mais il faut savoir que le rendement plus élevé peut compenser le risque le plus important.
  • Les grands appartements et les maisons : au mètre carré, ces grandes surfaces se présentent comme moins rentables. Par ailleurs, les locataires sont plus stables puisqu’ils s’agissent souvent de familles. De ce fait, les maisons sont mieux entretenues, ce qui fait diminuer les frais d’entretien supportés par le propriétaire. En termes de gestion locative, ces frais d’entretien pèsent sur la rentabilité de l’investissement.
  • L’impact de l’emplacement : on constate que la rentabilité est très faible dans les quartiers résidentiels, car en termes de prix, ce sont les plus chères. Par contre, en termes de valorisation, ils s’agissent des secteurs les plus sûrs. C’est pourquoi l’investissement locatif dans les grandes villes comme Paris garde de nombreux adeptes.

Comment calculer la rentabilité d’un placement immobilier locatif ?

 La performance de l’investissement locatif est mesurée par sa rentabilité. Le calcul de la rentabilité locative prend en compte les revenus locatifs et le prix du logement pour obtenir le rendement brut. Le rendement brut moyen immobilier est obtenu en additionnant les charges et les impôts, on obtient ensuite la rentabilité nette. Ensuite, lorsqu’on intègre les avantages fiscaux, on obtient la rentabilité nette nette.

  • La rentabilité brute: elle est obtenue en divisant le loyer annuel par le prix de l’acquisition du logement. Le résultat sera ensuite multiplié par 100. Dans ce cas, il s’agit d’un rendement brut Ce rendement brut et net immobilier est un indicateur très utile pour savoir la rentabilité d’un investissement immobilier.
  • La rentabilité nette des charges : pour cette rentabilité nette des charges, le calcul précédent sera repris. Par ailleurs, avec le loyer seront retranchés la taxe foncière, les charges non récupérables sur le locataire ainsi que les frais de la gestion locative. On obtient ensuite la rentabilité nette des charges. Le résultat apporte une idée précise sur le rendement locatif de l’investissement. Cette approche tient en compte les entrées et les sorties d’argent et permet de mieux mesurer les tenants et les aboutissants de l’investissement locatif.
  • La rentabilité nette nette : il s’agit de la rentabilité nette des charges en plus des avantages fiscaux. Comme rappel, les travaux et les intérêts d’emprunts peuvent être déduits du loyer lorsqu’ils sont déclarés à la fiscalité. Il est également possible de profiter de nombreux dispositifs de défiscalisation comme le dispositif Pinel ou le dispositif Censi-bouvard pour l’immobilier locatif neuf.

Pour la rentabilité locative, il faut que les éléments qui composent la rentabilité nette nette soient les plus précis possible. Cela permet de bâtir un plan de financement solide et de faire un investissement immobilier rentable.

À quel moment investir dans l’immobilier locatif ?

 Si certains se demandent quand investir dans l’immobilier locatif, il est préférable de faire son investissement locatif lorsqu’on a déjà acquis sa résidence principale. Mais rien n’empêche de faire son premier investissement immobilier dans le locatif.

Pour répondre à la question, l’immobilier locatif est-il rentable ? On constate qu’à l’heure actuelle, l’immobilier locatif présente un bon rapport risque/rentabilité surtout comparé aux placements financiers. En effet, les placements financiers sont peu risqués, mais ils rapportent de moins en moins. Par ailleurs, l’assurance vie basée sur les fonds en euro dont le capital est garanti à 100% peut rapporter dans les 1,50 à 2% sur l’année2019. Ainsi, les placements qui rapportent davantage sont bien plus incertains. L’investissement immobilier locatif reste le placement idéal et sans risque.

Enfin, pour savoir quel immobilier locatif choisir, l’investisseur a le choix entre l’immobilier locatif neuf ou via le SCPI. Ces placements immobiliers sont très avantageux l’un tout comme l’autre.

FAQ

On peut obtenir la rentabilité de l’investissement locatif en calculant la rentabilité locative brute.

L’investissement locatif apporte de nombreux avantages que ce soit en termes de patrimoine ou de fiscalité.

La rentabilité d’un investissement locatif dépend du type de logement et de son emplacement.