L’immobilier locatif est-il rentable

L’investissement immobilier locatif est un achat d’un logement immobilier qui est destiné à être loué. Cependant, cette action consiste à se construire un patrimoine et à percevoir des revenus complémentaires.

L’immobilier locatif pousse les plus douteux à s’investir en location.
Il existe diverses possibilités pour investir sur le marché de l’immobilier.
Les avantages qu’il offre sont visibles sur le long terme et remplissent plusieurs domaines.

L’immobilier locatif est-il rentable

En investissement immobilier, il est possible d’opter pour un bien immobilier neuf ou ancien, selon le choix de l’investisseur. Mais en termes d’achat de ce bien, le plus fréquent est celui d’un achat à crédit. À cet effet, les loyers acquis simplifient le remboursement des mensualités du prêt.

Auparavant, l’investissement immobilier locatif n’était pas opportun. En effet, les taux de crédit immobilier étaient trop élevés durant cette période. De ce fait, les vendeurs imposaient une grande hausse de prix. Néanmoins, avec une évolution du marché immobilier, actuellement l’investissement locatif se trouve dans une période de baisse des prix. Mais, quel est le meilleur investissement locatif ? Choisir un bon investissement immobilier dépend de chaque projet. Plus précisément, selon l’intention de chaque investisseur, comme constituer un patrimoine ou le fait d’acheter pour louer ou encore de percevoir des revenus complémentaires. À cet effet, pour trouver le meilleur investissement locatif il faut à tout mettre en compte selon son plan, selon ses besoins, sans oublier de faire une bonne gestion locative. De ce fait, des dispositifs sont mis en place par le gouvernement pour un meilleur investissement. Comme celui du dispositif Pinel , par exemple, qui est le plus opté   en matière d’immobilier. Ces dispositifs offrent aussi des grands avantages pour l’investisseur, pour une bonne réduction d’impôt et trouver le meilleur logement ou une résidence principale.

  • Les atouts de la pierre. En toute objectivité, l’investissement locatif affiche actuellement un très bon rapport en matière de risque et de rentabilité, telle que la rentabilité locative ou la rentabilité nette. Mais surtout, lorsqu’il est comparé aux placements financiers. Ces derniers, lorsqu’ils sont peu risqués, rapportent de moins en moins. De plus, une assurance-vie basée sur les fonds en euros, dont le capital est garanti à 100 %, par exemple, rapporte dans les 1,50 à 2 % sur l’année 2019, en termes de revenus fonciers ou revenus locatifs. En effet, cela ne tient pas compte de la fiscalité et des prélèvements sociaux, qui sont plus bénéfiques.
  • Immobilier locatif, il faut placer des bons objectifs. La rentabilité est évidemment importante. Cela a pour but de bâtir un patrimoine à long terme, pour le réaliser il est nécessaire de mettre en location l’immobilier le plus longtemps possible. Puis, loger un enfant, reprendre le bien pour y vivre plus tard ou le revendre pour dégager une plus-value, selon le rendement locatif. Diverses techniques sont pratiques pour un meilleur investissement, comme choisir le logement de qualité, la bonne adresse, les deux points-clés pour bien louer et bien revendre selon la préférence de tous. De nos jours, la hausse des prix de l’immobilier est forte. Or cela n’est pas trop suffisant pour détruire l’opportunité d’investissement, c’est encore une des faiblesses du crédit immobilier. Face à cela, il est toujours possible de se rendre rentable en se basant sur le taux de crédit immobilier.

Calcul de la rentabilité d’un investissement locatif

Souvent la question comment est calculée la rentabilité d’un investissement locatif ? se présente toujours. Pour ce faire donc, il faut se rendre compte qu’un placement, c’est fait pour rapporter. Par exemple, le fait de placer 100 € et attendre un an plus tard offre la possibilité d’obtenir 104 €, avec 4 % de rentabilité. En termes d’immobilier locatif et d’investissement, la première à faire est de s’intéresser au rendement locatif. Plus précisément, c’est le ratio entre la somme rapporter par les loyers et son prix d’achat. En tant qu’investisseur, la question prend une importance puisque l’opération immobilière ne doit pas faire perdre d’argent.

En ce qui concerne le calcul rendement locatif net, la base est de prendre en compte les loyers et le prix du logement, car cela permet d’obtenir le rendement brut, en ajoutant les charges et les impôts, afin d’obtenir la rentabilité nette. Sans oublier d’intégrer les avantages fiscaux, c’est le cas d’une rentabilité nette.

  • Un calcul simple :

Pour la rentabilité brute, elle s’obtient en divisant le loyer annuel par le prix du logement et en multipliant le résultat par 100, cela donne un rendement brut annuel. C’est la rentabilité nette de charges. Il suffit de reprendre le calcul précédent et dans le loyer, il faut retrancher la taxe foncière, les charges non récupérables sur le locataire et les frais de gestion surtout face à un déficit foncier. Concernant la rentabilité nette-nette.  Cela est la rentabilité nette de charges, qu’il faut ajouter dans les avantages fiscaux. Il est également possible de profiter de certains dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel ou le dispositif Censi-Bouvard dans l’immobilier neuf, ou encore l’avantage fiscal. Mais aussi d’investir dans l’immobilier locatif ancien. Ce calcul simple répond aux attentes de ceux qui se posent la question comment calcule-t-on un rendement locatif ?

Les avantages d’un logement locatif s’avèrent aussi, opportuns pour l’investisseur.

Certains dispositifs en immobilier autorisent le bailleur à déduire une partie du montant du bien acheté. Seulement, il est obligé de le louer selon le plafond à suivre. Toutefois, quelques doutes arrivent avant un investissement, comme quand investir dans l’immobilier locatif ? Ou encore, quel investissement immobilier locatif choisir ? Or, cela ne dépend que de l’emplacement et de la bonne gestion locative. De plus, il suffit de choisir le dispositif adapté, selon le besoin ou la demande de chacun.

FAQ

Cela facilite le payement de la mensualité, grâce aux loyers perçus

L’investissement ne dépend que du projet lui-même, il faut donc considérer son plan selon ses besoins et trouver une meilleure gestion locative pour le succès.