Investissement locatif rénovation

Investissement locatif, travaux, loi Malraux, consultez notre article : tout savoir sur la loi Malraux !

Investir dans l’ancien s’avère être plus rentable que la location neuve.
Les avantages sont multiples : emplacement, qualité du patrimoine, fiscalité, plus-values, rentabilité immédiate malgré quelques rénovations…
Une décote plus ou moins importante sur le prix d’achat du bien, en fonction de l’état du logement est accessible à l’investisseur.
Plusieurs dispositifs de défiscalisation accessible : loi Malraux, loi Pinel, etc.

L’investissement locatif sur l’ancien

Investir dans l’ancien s’avère être plus rentable que la location neuve. De par le fait que les avantages concernant le bien à rénover sont multiples, à ne citer que la fiscalité, l’emplacement ou encore la qualité du patrimoine. Pour bénéficier des avantages liés à l’emplacement, il suffit de trouver un bien immobilier situé en plein centre d’une ville, par exemple. Il devrait également être à proximité des écoles, du transport et du commerce.

Cela vous permettra, d’une part, de mieux fidéliser votre locataire, d’autre part, d’obtenir rapidement des offres en cas de revente. Par ailleurs, vous recevrez une décote plus ou moins importante sur le prix d’achat du bien, en fonction de l’état du logement. Cela constituera également de futures plus-values tout en recevant une rentabilité immédiate, malgré les travaux de rénovation à réaliser que ce soit dans la cuisine, la salle de séjour ou dans la salle de bain.

L’investissement doit dépendre de vos objectifs, que ce soit pour acquérir une résidence principale et compter sur les revenus locatifs pour le remboursement du crédit immobilier. Ou encore pour diversifier votre patrimoine tout en faisant un bon placement de votre argent. Avec ce genre d’investissement locatif, vous pouvez tout aussi bien assurer votre retraite.

Travaux, résidence principale, revenus fonciers, loi Pinel, loi Malraux, investissement locatif, consultez notre article : quels sont les avantages de la loi Malraux ?

Rentabiliser son investissement dans l’ancien

Le rapport entre les revenus fonciers et le coût global du bien constitue son rendement locatif. Ce sont les frais, les charges liées aux travaux d’entretien ainsi que prix d’achat auxquels s’ajoutent les réductions fiscales. Vous pouvez les percevoir en fonction de votre type de location, que ce soit une location meublée ou  non meublée, en statut professionnel ou non professionnel. Avant de vous lancer, pensez à un bon mode de gestion locative pour éviter les pertes inutiles.

En location vide, le rendement dépend de montant du loyer fixé. Il varie en fonction des dépenses occasionnées lors de votre achat (frais de notaire, impôt fonciers, mise à norme du logement…). Le dispositif de défiscalisation immobilière que vous allez utiliser optimisera également votre investissement grâce aux avantages qu’ils présentent.

Consultez également nos autres articles :

Défiscalisation du bien immobilier à l’ancien

Grâce aux statuts LMNP et LMP, vous pouvez investir dans la location meublée d’un bien immobilier ancien. Ils permettent de mettre sous location, une partie ou la totalité du logement ou de faire un investissement dans les résidences de services ou pour étudiants. Les loyers issus de la location sont donc à déclarer dans la catégorie des BIC (bénéfices Industriels et commerciaux) au plus tard le 1er janvier de l’année d’imposition.

De ce fait, ils profitent d’un abattement de 50% en cas de déclaration sous le régime micro-foncier. Si vous possédez un bien situé dans une zone sauvegardée, la loi Malraux est la plus adaptée. Vous profiterez alors d’une réduction d’impôt de 30% sur la totalité des sommes octroyées aux travaux de rénovation (plafonnées à 100 000 €).

Pour ceux qui souhaitent investir dans la rénovation de bien ancien sollicitant de grands travaux, la loi Pinel est celle qui vous convient. Le dispositif Pinel concerne les locaux d’activités, tels que les bureaux ou local commercial, qui seront transformés en local d’habitation. Il concerne également les logements insalubres dont les travaux réalisés ont pour but la remise à neuf.

FAQ

Oui, il est possible d’investir dans l’ancien avec la loi Pinel. Toutefois, il faut respecter certaines conditions. Mais en principe, les  logements neufs et en VEFA sont priorisés en loi Pinel.

Nos autres articles vous intéresseront certainement :