Investissement immobilier

L’investissement locatif consiste à acheter un bien immobilier et le mettre en location pour en tirer des revenus supplémentaires. De nos jours, c’est l’une des formes de placements les plus sûres.
Est-il toujours intéressant d’investir dans le secteur immobilier ?
Comment réussir son investissement immobilier
Les défiscalisations immobilières

Pourquoi investir dans l’immobilier

Se constituer un patrimoine immobilier

Investir dans un patrimoine immobilier est toujours aussi intéressant. L’investissement locatif, plus précisément, permet d’augmenter ses revenus mensuels grâce aux loyers perçus, tout en développant son patrimoine immobilier. Les risques de l’investissement immobilier locatif sont moindres et le rendement est nettement supérieur par rapport aux autres formes de placements financiers comme l’assurance vie ou l’épargne.

Rendement locatif

Le rendement fait partie des notions de base de l’investissement immobilier. C’est le ratio entre la somme des loyers et l’investissement total investi. C’est l’indicateur qui va vous intéresser lors de votre étude d’investissement. En France, le rendement immobilier locatif se situe autour des 6 %, ayez au moins un rendement qui s’en approche. Notez cependant que des écarts importants peuvent être constatés d’une ville à l’autre.

Comment réussir son investissement immobilier locatif

Comme tout investisseur voulant se tourner vers le secteur immobilier, il est primordial de définir en premier lieu quel est le meilleur investissement immobilier et de savoir comment assurer une bonne rentabilité locative.

En premier, il est important de choisir l’emplacement. Sur ce point, les grandes agglomérations sont presque toujours les meilleurs choix. En effet, un logement dans une grande ville permet d’espérer de bons revenus locatifs, immédiatement, mais aussi après plusieurs décennies.

Ensuite, il ne faut pas oublier que les biens immobiliers ne se résument pas simplement aux locaux d’habitation et aux locaux commerciaux. Réussir ses investissements immobiliers, c’est aussi d’envisager les garages, les places de parking, les box de rangement, les terres agricoles… Dans certains cas, ces biens immobiliers inédits peuvent donner un bon rendement locatif.

Ensuite, il est primordial de bien choisir la destination du bien immobilier. Sera-t-il loué nu ou devrait-on choisir la location meublée ? Sera-t-il loué en tant que résidence ou allons-nous tourner vers une location commerciale ?

Les défiscalisations

On ne peut pas non plus ignorer les dispositifs de défiscalisation lorsqu’on est en France. Certains d’entre eux sont très intéressants, permettant de réduire ses impôts jusqu’à 21 % par exemple pour le dispositif Pinel. Le recours à un crédit immobilier avec le dispositif Pinel permet même de réaliser des investissements immobiliers sans apports.

Notez toutefois que chaque dispositif de défiscalisation a ses propres conditions, qui doivent être respectées. Pour la loi Pinel par exemple, le logement doit être loué nu, en tant que résidence principale, respecter un certain plafond de loyer et se trouver dans des zones spécifiques. Pour la loi Malraux, l’immeuble doit se situer dans un Secteur Sauvegardé (SS) ou en Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP) et Aires de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP), et il doit être rénové.

FAQ

Oui, vous pouvez toujours confier la gestion locative à des professionnels, occasionnant ainsi des frais supplémentaires. D’autres formes d’investissements locatifs comme les SCPI permettent d’investir et d’augmenter ses revenus fonciers à moindre effort.