Impôt à la source pacs simulation

Le prélèvement à la source a été mis en place par l’État français dans le but de faciliter le paiement de l’impôt sur le revenu.
En mutant d’une situation de célibataire vers le pacs, deux foyers fiscaux différents vont s’unir pour n’en faire qu’un.
À ce titre, les deux individus font face à un dilemme lié à leur imposition.
Le choix se base donc sur le calcul d’impôt à payer.
L’utilisation d’un simulateur en ligne vous permet de revoir votre prochaine fiscalité, compte tenu de cette union.

Réductions crédits, crédits impôt, revenus perçus, consultez notre article : comment faire le calcul de l’impôt sur le revenu à la source ?

Pourquoi muter vers le prélèvement à la source ?

Déjà utilisé dans plusieurs pays européens, le prélèvement à la source a été mis en place par l’État français dans le but de faciliter le paiement de l’impôt sur le revenu. Contrairement à la méthode classique, ce mécanisme permet de payer l’impôt en temps réel, c’est-à-dire dans la même année que la déclaration des revenus.

En plus, l’ajustement de l’imposition se fera naturellement en cas de changement de situation personnelle. Sachez que le changement tel que le mariage, pacs, divorce ou naissance influe sur la situation fiscale d’une personne. Au lieu d’attendre une année pour revoir la situation d’un foyer fiscal, le prélèvement à la source s’y adapte en temps et en heure.

Ce système entrait en vigueur depuis le 1er janvier 2019, ce qui fait de l’année 2018 une année blanche. L’impôt au titre des revenus de l’année 2018 sera éliminé par les crédits d’impôt.

Déclaration des revenus, crédits d impôts, réductions et crédits, consultez notre article : qu’entend-t-on par réduction d’impôts ?

Comment déclarer l’impôt en situation de PACS ?

En mutant d’une situation de célibataire vers le pacs, deux foyers fiscaux différents vont s’unir pour n’en faire qu’un. À ce titre, les deux individus font face à un dilemme lié à leur imposition. Toutefois, la première qu’ils se posent se focalise sur la modalité déclarative des revenus perçus. Vont-ils le faire ensemble ou séparément ?

En choisissant entre ces deux options, vous devez faire en sorte de réduire le montant de votre impôt. De ce fait, le choix se base sur le calcul d’impôt à payer. L’utilisation d’un simulateur en ligne vous permet de revoir votre prochaine fiscalité, compte tenu de cette union.

Notez que la calculette en ligne de l’impôt sur le revenu a la capacité de calculer le montant de votre impôt sur les revenus fonciers et globaux ainsi que le taux de prélèvement à la source selon votre situation familiale. Elle vous permet également de connaître les dispositions de défiscalisation auxquels vous avez droit. En gros, elle permet de réduire votre impôt après certaines réflexions.

Quel taux de prélèvement choisir pour le PACS ?

Avec l’instauration du prélèvement à la source, il existe plusieurs choix de taux d’imposition à commencer par le taux personnalisé. C’est l’option par défaut appliquée par l’administration fiscale, si le contribuable n’a pas précisé. Dans la 94 % des cas, les imposés optent pour ce taux. Il permet aux individus pacsés de supporter le même pourcentage de prélèvement sur leurs revenus.

D’une manière générale, votre taux de prélèvement à la source est communiqué à votre employeur. Mais si vous ne voulez pas qu’il soit au courant, il est possible d’opter pour un taux neutre. Ce dernier se calcule uniquement sur votre salaire versé. Si le montant prélevé ne comble pas le montant que vous devez au titre de votre impôt, vous réglerez la différence en septembre.

Néanmoins, le taux individualisé demeure le plus favorable pour un couple pacsé ou marié. Cela permet d’étudier le taux d’imposition de chaque individu séparément selon leur revenu respectif. En effet, l’imposition sera équilibrée. Autrement dit, celui qui recevra de gros salaires supportera un taux plus élevé par rapport à l’autre dont le salaire est plus faible.

FAQ

Plusieurs dispositifs de défiscalisation-vous sont proposés pour réduire, en toute légalité, vos impôts : contrat d’assurance vie, dispositifs de défiscalisation immobilière (loi Pinel, loi Censi-Bouvard…), dispositifs de défiscalisation financière (PERP, FCPI, FIP…), dons, etc.

Vous serez peut-être intéressés par nos autres articles :