Faut-il investir dans le lmnp

La loi LMNP est un dispositif fiscal, au même titre que la loi Pinel ou les autres dispositifs fiscaux.
Le statut LMNP est associé à de nombreux avantages : avantages fiscaux, meilleure gestion locative, garantie des loyers, etc.
Mais il comporte aussi des risques, lesquels peuvent être contournés facilement.

Gestion locative, investissement locatif, consultez notre article : quel est le piège de la défiscalisation immobilière ?

Ce qu’il faut savoir sur la LMNP

La location meublée non professionnelle ou LMNP désigne le statut d’un propriétaire qui concède un bail sur son bien pour le mettre en location meublée, sans que cela ne constitue son activité professionnelle principale.

La loi LMNP est un dispositif fiscal, au même titre que la loi Pinel ou les autres dispositifs fiscaux. Le statut LMNP ou loueur meublé non professionnel est acquis sous certaines conditions. La première est de répondre au critère de location meublée, qui désigne la location d’un logement équipé permettant au locataire d’y vivre de manière convenable au quotidien.

Il faut également que les recettes locatives annuelles du contribuable ne dépassent pas 23 000 euros ou la moitié de ses autres revenus. Par ailleurs, les revenus perçus en LMNP sont imposés dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Investissement locatif, déficit foncier, consultez notre article : qu’est ce que la loi Duflot ?

Les avantages de la LMNP

L’investissement locatif en LMNP présente plusieurs avantages, dont les avantages fiscaux. L’imposition sur les revenus locatifs n’est pas très lourde grâce au statut de loueur en meublé. La gestion locative est également un bon point de l’investissement LMNP, car le gestionnaire de la résidence s’occupe des différentes responsabilités liées au bien.

La garantie des loyers est aussi un sérieux avantage car le bail concerné pour la location en LMNP est un bail commercial et non un bail d’habitation. Le LMNP vous permettra ainsi d’acquérir un patrimoine immobilier qui vous rapportera des revenus sécurisés. Vous pouvez, par exemple, investir dans une résidence étudiante pour profiter de tous ces avantages.

Vous aurez ainsi des revenus locatifs réguliers et garantis, vous n’aurez pas à assumer la gestion locative tout en bénéficiant de l’avantage fiscal du LMNP. Mais comme pour tout investissement, il est nécessaire d’évaluer les avantages et désavantages, c’est pourquoi il ne faut pas sous-estimer les risques à encourir.

Les risques liés à l’investissement LMNP

La plupart des conseillers en gestion de patrimoine conseillent l’investissement dans les appartements ou chambres dans des résidences services neuves, comme les résidences étudiantes par exemple.

Il est vrai que le LMNP neuf a des atouts très attrayants, cela n’empêche qu’il faut considérer les risques avant de décider de réaliser l’investissement. L’un des risques à prendre en compte concerne les défauts de construction.

Notez que la plupart des investissements en LMNP neufs sont vendus en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement). Il faut donc vous attendre à des défauts ou malfaçons car la construction achevée réserve parfois de mauvaises surprises.

Notez également que les loyers perçus en meublé ne sont pas soumis au régime des revenus fonciers. Il n’est donc pas possible de déduire les frais des revenus, et par la même occasion de générer un déficit foncier.

Le déficit qui rentre en jeu pour le LMNP concerne par contre l’exploitation du bien. Si le bien est rentable, le loyer convenu est payé, mais sinon, le gestionnaire n’aura pas d’autre choix que de baisser le loyer.

Vous connaissez maintenant les avantages et les risques, mais vous pouvez également comparer avec les autres placements, comme l’assurance vie, pour déterminer la meilleure option.

FAQ

Pour déclarer votre début de loueur en meublé, il vous faut remplir et signer le cerfa P0i. Ensuite, il faut que vous envoyiez ce formulaire au Greffe du Tribunal du Commerce du bien loué. Vous obtiendrez alors votre numéro SIRET. Ce numéro vous servira à recevoir votre liasse fiscale au réel.

Consultez également nos autres articles :