Déclarer ses revenus locatifs en ligne

Faire une déclaration de ses revenus sur internet permet un calcul instantané du montant à payer l'année suivante, sous forme d'estimation.
Les personnes qui déclarent pour la première fois peuvent retirer les formulaires nécessaires dans un centre des finances publiques ou peuvent les télécharger sur le site Internet « impots.gouv.fr » puis les imprimer
Des déclarations pré-remplie 2044 et 2044s sont disponibles en téléchargement libre sur le site gouvernemental.

Chaque foyer fiscal est redevable à l’impôt, en fonction des revenus qu’il perçoit. Ceux-ci doivent donc être déclarés auprès de l’administration fiscale. Pour savoir combien coûte votre impôt, consultez notre article : comment faire le calcul impôt revenu différé ?

Guide de la
Loi pinel
investir dans l’immobilier
Télécharger

Les revenus locatifs

Le rendement foncier est une somme perçue à titre de rémunération ou à titre de rente de la mise en location d’un bien immobilier (habitation, terrain, place de parking, box…). Il s’agit donc des loyers perçus de vos biens non meublés ou meublés mis en location en tant que résidence principale ou secondaire du futur locataire. Cela fait partie des bénéfices en investissement locatif.

Ces rendements fonciers sont taxables, comme n’importe quelle autre recette perçue par un contribuable. L’impôt sur les revenus est donc à régler.

De ce fait deux régimes d’imposition se présentent :

  • le régime d’imposition des revenus fonciers forfaitaire ou régime micro-foncier ;
  • le régime d’imposition des revenus fonciers réel, intégrant dans son calcul les charges déductibles de vos revenus fonciers.

Pour savoir combien vous faut-il inscrire dans votre déclaration des revenus, c’est-à-dire votre impôt sur les revenus, découvrez également notre article : Comment faire le calcul de ses impôts ?

Revenus locatifs en ligne

Il est encore possible de faire la déclaration des revenus locatifs par écrit mais cela prendrait un temps plus conséquent. D’où la mise en place d’une déclaration impôt sur internet ou télé-déclaration de revenus. Celle-ci est applicable pour les déclarations 2044 et 2044 s ou spéciale.

La déclaration 2044 concerne tous les contribuables dont les revenus perçus dépassent 15 000 €/an ou à tous ceux qui ne veulent pas adhérer au régime micro-foncier. En d’autres termes, cette déclaration est donc à remplir par tous les propriétaires immobiliers.

En revanche, la déclaration 2044s concerne les revenus fonciers perçus suite à la location de biens neufs via un dispositif de défiscalisation type « Loi Pinel » (le bien immobilier concerné entre dans un programme de déduction fiscale), mais aussi les revenus de biens situés en zones protégées ou classées monuments historiques.

Pour le régime forfaitaire ou micro foncier, il suffit de déclarer son rendement foncier sur la déclaration d’impôt classique « à rédiger » qui est le formulaire n° 2042 si les recettes locatives brutes du foyer fiscal n’excèdent pas 15 000 € par an.

L’administration fiscale pratique ensuite un abattement forfaitaire de 30 % correspondant aux charges inhérentes au bien loué pour ceux qui en bénéficient.

Pour le régime réel, les charges sont à déduire du montant total du loyer. Les intérêts d’emprunt font partie des charges déductibles. Si en calculant le net imposable, les charges dépassent le revenu foncier brut, il y a déficit foncier. Ce déficit peut être avantageux pour l’investisseur. Il faut juste savoir comment l’utiliser, et surtout le déclarer. Pour savoir comment, vous pouvez vous fier à l’expertise d’un gestionnaire de patrimoine qualifié.

Reçevez le
Guide offert
et votre simulation

Alors, déclarer ses revenus locatifs en ligne, cela se passe comment ?

Le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique désigne une période pendant laquelle tout contribuable doit établir une déclaration de ses revenus de l’année précédente.

Faire une déclaration de ses revenus sur internet permet un calcul instantané du montant à payer l’année suivante, sous forme d’estimation. C’est donc plus facile que la version en papier.

Les personnes qui déclarent pour la première fois leurs revenus peuvent retirer les formulaires nécessaires dans un centre des finances publiques ou les télécharger sur le site Internet « impots.gouv.fr », puis les imprimer.

Comme dit auparavant, des déclarations pré-remplie 2044 et 2044s sont disponibles en téléchargement libre sur le site gouvernemental.

Ainsi, le formulaire 2044 n’est utile à votre déclaration que si :

  • Vous percevez plus de 15 000 euros de loyers par an.
  • Vous percevez moins de 15 000 euros de loyers par an mais vous optez pour le régime réel.
  • Vous louez un logement soumis aux dispositifs Besson ancien, Borloo ancien.
  • Vous louez un bien bénéficiant d’une déduction spécifique.

Tandis que le formulaire 2044S ou spéciale n’est nécessaire que si :

  • Vous louez un logement bénéficiant des avantages du dispositif Pinel, Périssol, Besson neuf, Robien (classique, recentré ou ZRR), Borloo neuf, Scellier intermédiaire ou Scellier ZRR,
  • Vous possédez des immeubles spéciaux : monument historique, dispositif Malraux “ancien”,
  • Vous détenez des parts de SCPI pour lesquelles vous bénéficiez de l’amortissement Robien SCPI ou Borloo SCPI.

Faire votre déclaration de la totalité de vos revenus en ligne n’est pas difficile. Au contraire, vous n’êtes plus obligés de réunir tous les formulaires nécessaires, et avoir une grande pile de dossiers. En ligne, il vous suffit de vous connecter avec votre numéro d’identifiant fiscal. Et après, il suffit de suivre les indications sur le site officiel de l’administration fiscale.

Remarque : Notez toutefois que la location meublée est considérée comme une activité commerciale. Les revenus perçus représentent donc des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Et il est donc important de les déclarer autrement. Mais vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin dans nos autres articles.

FAQ

Si vous voulez acquérir un bien immobilier dans le but de le mettre en location, la défiscalisation immobilière a pour objectif de vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt d’une manière légale et simple. Par exemple grâce aux lois Malraux, De Robien, Pinel, Bouvard, Scellier, Duflot, Pons, Paul et Girardin…

Et justement, nos autres articles peuvent également vous intéresser :