Comment réduire ses impôts fonciers

Revenu foncier, c’est le plus taxé des revenus.
Pour réduire l’impôt foncier, il faut réduire le revenu locatif.
Les différents dispositifs, comme moyen de réduction.

Les investisseurs locatifs cherchent continuellement à réduire leurs impôts sur leurs rentes foncières. Et la défiscalisation, via des dispositifs fiscaux, comme la législation Malraux,  peuvent les aider à atteindre leur objectif.  Mais d’une façon générale, comment fait-t-on pour les réduire ?

Pour avoir une idée de la manière de réduire ses impôts relatifs à son investissement dans l’immobilier, commencez par lire notre article : les avantages de la loi Malraux.

Guide de la
Loi pinel
investir dans l’immobilier
Télécharger

Le revenu foncier, en bref

Il concerne généralement des loyers perçus des biens locatifs, vides. Il est imposable, et pris en compte, lors du calcul de l’impôt sur le revenu.

Pour mieux comprendre les méthodes de défiscalisation de ces revenus, consultez également notre article : loi malraux.

Réduire les rendements fonciers

Aujourd’hui, les rentes foncières sont les revenus les plus taxés. En effet, pour réduire ses impôts, il est incontournable de réduire son montant. Pour ce faire, les investisseurs disposent, à part les lois comme Pinel, plusieurs dispositifs fiscaux.

Adopter le déficit dans un investissement foncier

C’est un produit de défiscalisation donnant la possibilité de réduire les rentes foncières imposables sur plusieurs années.

En effet, quand la somme des charges et des travaux, comme, entre autres, les travaux éligibles, intérêt d’emprunt, est supérieure au montant total des loyers perçus, annuel, on peut dire que la situation de déficit foncier ait lieu.

Dans ce cas, l’investisseur a la possibilité, de déduire, d’un côté, la somme correspondant à ce déficit, hormis l’intérêt d’emprunt, de son revenu global, en étant plafonné à 10 700 €.

En cas de surplus éventuel, il est imputable sur les rentes foncières des années suivantes. D’un autre côté, le déficit créé par les intérêts d’emprunt est aussi déductible de ces revenus, également des dix années suivantes.

Nos autres articles peuvent également vous aider :

Reçevez le
Guide offert
et votre simulation

Souscrire des SCPI de déficit foncier

La souscription à des parts de SCPI, le déficit immobilier peut être une solution pour réduire ses revenus immobiliers : déficit foncier c’est quoi.

La SCPI est un large groupe d’investisseur, ayant comme mission d’acquérir et de gérer des immeubles pour le compte des souscripteurs.

Ainsi, ces derniers n’ont pas à s’impliquer dans les problématiques de gestion immobilière, et leur investissement est réparti sur un grand nombre de biens. Ce qui offre une diversification.

Acheter un monument historique

Un immeuble classé monument historique ouvre droit à la déduction de deux types de dépenses : outre les dépenses déductibles en application des règles de droit commun, ce dispositif ouvre droit à la déductibilité de dépenses spécifiques, les travaux de reconstitution de toiture. Lorsque l’immeuble est loué, la totalité des charges foncières peut être imputée sur les revenus fonciers.

FAQ

Pour limiter la “sur fiscalisation” des revenus fonciers, il faut privilégier l’investissement à crédit, surtout celui de l’immobilier nu, ainsi que les intérêts diminuant le revenu imposable. Et également investir dans un appartement en Nue-Propriété, dans ce cadre, on ne paie que 50 ou 60 % de la valeur du bien, ainsi on réduit très significativement les revenus locatifs, et diminuer votre base ISF.

 

Vous serez sans doute intéressés par nos autres articles sur :