Calcul rendement locatif net

Le rendement locatif est un facteur décisif pour un investissement immobilier, en meublé ou pour une location à nue. Il vous permet d’évaluer l’évolution de votre placement financier.
La rentabilité locative estime à l’avance l’intérêt de votre investissement immobilier locatif.
On calcule la rentabilité locative par le quotient entre le prix initial du bien immobilier, et le prix du retour d’investissement. La rentabilité locative est toujours exprimée en pourcentage, sur la base d’un an.

Pour commencer votre investissement immobilier, consultez notre article : l’immobilier locatif est-il rentable ?

 

Définition et fonctionnement du rendement locatif

Toutefois, lors de l’acquisition d’un bien immobilier, l’agence immobilière parle d’une bonne rentabilité en locatif. Cependant, bon nombre d’investisseurs ne savent pas ce que cela représente réellement. Portant, c’est un facteur décisif dans le cadre d’un investissement immobilier, du moins si vous voulez vérifier l’évolution de la qualité de ce placement.

La rentabilité en location d’un bien immobilier est indicateur de rentabilité à ne pas négliger, qu’il s’agisse d’une location en meublée ou d’une location à nue. Il doit être calculé avant même que l’investissement ait lieu. Cela permet de réfléchir à l’idée de s’y engager ou pas. Néanmoins, ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte.

Cette rentabilité permet en réalité d’estimer à l’avance l’intérêt de votre investissement dans le locatif. C’est le résultat du quotient entre le prix initial du bien et le prix de retour de cet investissement. Il est exprimé en pourcentage sur la base d’un an. Malgré l’estimation, il faut tenir compte des véritables enjeux sur le marché locatif.

Si vous choisissez l’investissement locatif et que vous aspirez à des revenus fonciers importants, découvrez également notre article : pourquoi acheter pour louer ?

Guide de la
Loi pinel
investir dans l’immobilier
Télécharger

Base de calcul du rendement en locatif net

Le calcul de la rentabilité brute d’un investissement se déroule selon la base évoquée précédemment. Seulement vous devez savoir que le prix d’acquisition inclus les frais divers et tout ce qui est charges relatives au bien acquis. Le prix de revient quant à lui concerne les revenus locatifs hors charges. En somme, le rendement brut est égal aux loyers sur prix d’achat, le tout multiplié par 100.

À en croire cette formule, le taux de rentabilité en locatif est élevé. Mais en réalité, il faut inclure l’intégralité des frais. C’est ce que l’on appelle rentabilité nette avant impôt. À ce titre, il convient de déduire sur les rentes foncières, 10 % à titre de charges d’exploitation. La formule change donc comme suit :

rendement net = [90 % des loyers annuels/(coût d’achat + coût du crédit)] x 100.

Compte tenu de l’imposition selon le régime réel ou micro foncier, deux cas sont possibles :

  • Déduction de tous les frais, aboutissant ainsi à un déficit foncier, ce qui diminue les impôts
  • Application de l’abattement fiscal de 30 % en location vide, et 50 % en location meublée.

Pourquoi calculer la rentabilité de sa location ?

Connaître sa rentabilité en locatif assure une bonne démarche dans le cadre de la gestion locative d’un bien. En vous basant sur cet indicateur, vous pourrez facilement déterminer le montant de loyers propices. À noter qu’un loyer élevé n’est pas forcément synonyme de rentabilité. Au contraire, un loyer faible peut générer un gain inouï. Mais on ne peut pas en être sûr sans avoir déterminé le rendement de son investissement en locatif. En d’autres termes, ceci permet d’estimer la rentabilité réelle de l’investissement.

D’un autre point de vue, la rentabilité en locatif facilite la négociation avec les organismes bancaires lors de la souscription à un prêt immobilier. La valeur obtenue après calcul fait l’objet d’un soutien auprès des banques. Cela solidifie votre dossier d’emprunt et l’agence chargée de vous délivrer un prêt pourra analyser la pertinence et la sûreté de votre projet. Et pour finir, il ouvre droit sur une assurance vie.

Vous serez peut-être intéressés par nos autres articles sur :

 

Reçevez le
Guide offert
et votre simulation

FAQ

Une SCI est une Société Civile Immobilière. Elle est représentée par son gérant et peut acquérir et gérer un bien immobilier pour vous. La SCI vous garantit une meilleure solvabilité pour la contraction d’un prêt immobilier en vue de financer votre investissement immobilier. Du point de vue fiscal, la SCI peut également être exonérée d’impôts.

Vous serez peut-être intéressés par nos autres articles :