Existe-t-il encore un moyen efficace pour défiscaliser en 2019?

Article posté le : 2019/09/02

Existe-il encore un moyen efficace pour défiscaliser en 2019 ?

Alors que les lois sont en constante mutation, disparition, remplacement, un contribuable désirant investir se doit de rester informer de l’actualité fiscale. Quels sont les changements en 2019 ? Est-il toujours intéressant d’investir dans le but de défiscaliser ?

Pourquoi défiscaliser en 2019 ?

Le but de la défiscalisation

Le principe de la défiscalisation est simple : réduire ses impôts de façon tout à fait légale. Il n’est pas étonnant qu’elle attire chaque année de plus en plus de contribuables français dans la mesure où le taux d’imposition en France est l’un des plus élevés au monde. Contrairement aux idées reçues la défiscalisation n’est pas réservée uniquement aux plus riches d’entre nous. Certains dispositifs permettent aux personnes ayant un revenu modeste de défiscaliser avec un investissement de base contenu.

Les différentes formes de défiscalisation

  • La réduction d’impôt :

Le principe est simple, une réduction d’impôt sera appliquée au montant de l’impôt à payer. Si par exemple votre impôt est de 15 000€ et que vous obtenez une réduction d’impôt de 5 000€ grâce à un mécanisme de défiscalisation, vous n’aurez que 10 000€ à payer. La réduction d’impôt est l’un des mécanismes les plus fréquents en matière de défiscalisation.

Des dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel, ou Malraux par exemple offrent une réduction d’impôt aux personnes éligibles.

  • Le crédit d’impôt :

Le crédit d’impôt fonctionne de la même façon que la réduction d’impôt, dans le sens où une somme vient se soustraire au montant de l’impôt à payer. La différence ici est que le solde à payer devient négatif. Vous bénéficiez ainsi d’un crédit d’impôt qui vous sera remboursé par l’Etat. Le crédit d’impôt est souvent possible lorsque le contribuable a une faible imposition. Difficile en effet pour un gros contribuable d’obtenir un solde fiscal négatif.

  • Déduction d’impôt :

La déduction d’impôt est un mécanisme tout à fait différent et s’applique en amont du calcul de votre impôt. En effet, au lieu de soustraire une somme à votre impôt final, la déduction d’impôt vient soustraire un montant à votre base imposable. Si par exemple vous êtes imposable sur 30 000€ et que vous avez obtenu une déduction d’impôt de 5 000€, votre impôt à payer sera calculé sur la base de 25 000€.

Les nouveautés en matière de défiscalisation pour l’année 2019

Bonne nouvelle, la défiscalisation reste d’actualité en 2019 et a même le vent en poupe. Si les lois évoluent avec le temps, le gouvernement incite toujours plus les français à investir dans la pierre. Les taux de crédit sont bas et les avantages fiscaux sont attractifs. Voyons ensemble quelles sont les nouveautés pour cette année 2019.

Denormandie, la nouveauté 2019

La loi Denormandie est entrée en vigueur au 1er janvier 2019. Elle vient compléter le dispositif Pinel en incitant les contribuables à investir dans des logements vétustes. L’idée ici est que les travaux de restructuration et de rénovation offriront une réduction d’impôt à l’investisseur. Le montant de la réduction d’impôt est parfaitement identique à ceux présents dans la loi Pinel et varient ainsi en fonction de la durée de location du bien.

La loi Denormandie s’étend sur de nombreuses communes en France, contrairement à la loi Pinel qui fonctionne par zones. Bien sûr la loi pose également des limites, comme des plafonds de loyers ou encore des plafonds de ressources des locataires, mais elle reste globalement souple et accessible.

La fin du crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

Depuis plusieurs années en France, l’écologie est devenue une préoccupation et une priorité du gouvernement. C’est pour cela que la France offre des avantages fiscaux aux contribuables réalisant des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Le gouvernement avait alors mis en place un emprunt immobilier : le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) dont la fin était prévue pour fin 2018. Le dispositif a finalement été prorogé d’une année supplémentaire et est maintenu à minima jusqu’à décembre 2019. Le CITE permet aux contribuables de déduire de leur impôt une partie des montants investis dans des travaux à vocation énergétique (installation de chauffage, remplacement de fenêtres,  travaux d’isolation…). Tous les travaux ne sont pas éligibles à la déduction d’impôts. En effet, les matériaux utilisés devront répondre à certaines exigences techniques et de performance écologique.

Le dispositif Pinel version 2019

La fameuse loi Pinel qui a rencontré un franc succès auprès des investisseurs français a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021. Le dispositif a cependant subi quelques changements pour cette nouvelle année. Les 2 principales modifications concernent le zonage et les expatriés :

  • Depuis le 15 mars 2019, les avantages fiscaux pour les zones B2 et C ont été suspendus. En effet ces zones sont désormais considérées comme « moins tendues » et ne répondent plus à la visée de base du dispositif.
  • Concernant les expatriés, la nouveauté n’est pas moindre car elle permet aux des contribuables français ayant acquis un bien à partir du 1er janvier 2019 de bénéficier pleinement du dispositif, même s’ils décidaient de s’expatrier à l’étranger. Il est donc désormais possible de défiscaliser en France tout en vivant à l’étranger.

Concernant les avantages fiscaux et les conditions d’éligibilités, ils demeurent inchangés ouvrant une réduction d’impôt de 12, de 18 ou de 21 % en fonction de la durée de la location, qui devra à minima être de 6 ans. 

Notre conclusion sur la défiscalisation en 2019

Les lois financières sont en constante évolution. Certaines évoluent, d’autres sont remplacées. Certaines sont obsolètes, d’autres sont encore en vigueur mais ne s’appliquent que pour des biens ayant été acquis dans le passé. Défiscaliser en 2019 reste tout à fait possible et même conseillé aux personnes ayant la possibilité de le faire, mais la vigilance va de mise. Courir à tout prix après une réduction d’impôts est risqué si le projet n’a pas été anticipé. Votre situation patrimoniale, vos objectifs, vos besoins et votre adversion au risque sont des éléments clés à prendre en considération. Seul un expert fiscaliste pourra évaluer votre situation et vous proposer l’investissement adapté à votre profil en fonction des lois en vigueur en 2019. Investir ne doit pas se faire sur un coup de tête car il s’agit avant tout d’un projet long-terme avec des risques fiscaux et financiers.

  • Articles récents